( de lecture )

9 conseils pour rédiger une newsletter efficace

Par Céline Madec

La newsletter est un outil marketing incontournable pour plusieurs raisons. D'une part elle permet d'informer votre cible et de créer une communauté active, d'autre part il s'agit d'un outil de conversion essentiel. Mais attention, pour qu'une newsletter soit efficace, elle doit être pertinente, tant sur le fond que sur la forme.

Rédiger un titre percutant

La première chose que votre cible voit de votre newsletter, c'est son titre. Votre offre peut être la meilleure du monde, si l'internaute n'ouvre pas votre mail, vous aurez tout perdu. Rédiger un titre qui donne envie va naturellement augmenter le taux d'ouverture. Mettez en avant le bénéfice utilisateur plus que le descriptif de votre offre. Mais attention toutefois aux termes utilisés afin de ne pas finir dans les spams.

Personnaliser sa campagne d'emailing

Un peu de personnalisation n'a jamais fait de mal. En ouvrant son mail, votre prospect ou client appréciera certainement qu'on l'appelle par son prénom. Mieux, vous pouvez également mettre son nom dans l'objet.

Soigner l'esthétique

Votre prospect a ouvert votre newsletter, il faut à présent qu'il ait envie de la lire. Aérez votre mail, alternez images et textes, faites ressortir les idées essentielles.

Faire une newsletter responsive

Aujourd'hui, le smartphone est en train de détrôner l'ordinateur. Pensez responsive design si vous souhaitez que tous vos prospects aient accès à votre message.

Délivrer un message clair et personnalisé

Idéalement, une newsletter doit traiter un seul et même sujet. Si vous multipliez les offres, vous pouvez déstabiliser votre prospect ou client. Proposez une offre claire et surtout, personnalisée. Aujourd'hui, il est possible de collecter un grand nombre de données pour être certain de délivrer le bon message à la bonne cible.

Soigner les CTA

Le call to action est également un élément essentiel de votre newsletter. En effet, vous avez convaincu votre prospect d'ouvrir votre mail, de le lire, il faut maintenant l'inciter clairement à se rendre sur votre site internet si c'est l'objectif fixé. Votre CTA doit se démarquer du reste du contenu et idéalement, il doit pouvoir être positionné à plusieurs endroits. Attention, le prérequis est d’avoir un site web conçu dans les règles de l’art sans quoi l’efficacité de votre newsletter sera anéantie par la mauvaise image que risque de donner votre site web.

Envoyer sa newsletter au bon moment

Le jour et l'heure d'envoi ont un impact important. Par exemple, dans le cadre du B2B, envoyer un message le vendredi soir est risqué car celui-ci sera noyé dans les mails que votre cible ouvrira le lundi matin, elle pourrait tout simplement passer à côté.
Il n’y a pas de règle ultime, il convient de faire preuve de bon sens en fonction de votre cible.

Prévoir un lien de désabonnement

On ne peut pas plaire à tout le monde. Un lien de désabonnement doit être présent et visible. Cela aura comme mérite de nettoyer votre base, d’éviter des plaintes et donc d’améliorer les statistiques de vos futurs emails et notamment leur délivrabilité.

Analyser les retours

Pour rédiger une newsletter efficace, n'oubliez jamais d'analyser les retours. Taux d'ouverture, taux de clic, taux de conversion, chaque élément doit être étudié en profondeur afin de déterminer ce qui fonctionne ou de définir les axes d'amélioration.

Enfin, n'oubliez pas quelques petites subtilités à l'image des textes à placer en haut de votre newsletter tels que "afficher sur le web" ou "ajouter cette adresse à vos contacts" afin d'être certain que votre cible peut ouvrir ce mail et l'afficher correctement.